Forum pour les passionnés de la marque aux chevrons


    Bon anniversaire à la SM.....

    Partagez
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 17796
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 60
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: Bon anniversaire à la SM.....

    Message par colin_paturel le Mar 1 Déc - 18:24

    Comme promis  Very Happy

    Après la Traction et la DS, la SM sera la dernière insolence de Citroën.
    En avance sur son temps, tout comme ses ainées, elle eut simplement le tort de se tromper d'époque.

    Un peu à l'image du Concorde, elle restera à jamais l'un des symboles d'un monde perdu.
    Celui des sixties, où tout semblait possible... avant la crise et l'addiction au pétrole !





    En mars 1970, quelques jours avant le Salon de Genève, Citroën lève enfin le voile sur son nouveau vaisseau amiral.

    Baptisé SM , pour « Sport » et « Maserati », il marque l'aboutissement d'un projet de  « Super DS » imaginé dès 1962, mais longtemps bloqué, faute de moyens. Après un premier rapprochement en  1967 avec Maserati, suivi par une prise majoritaire du capital de la firme italienne, Citroën remet le programme au goût du jour. Même si les plus belles pages sportives de la marque de Modène appartiennent au passé, sa réputation de motoriste reste intacte. Seule ombre au tableau, Maserati ne possède plus de moteur de six cylindres dans sa gamme, or c'est ce type de mécanique que réclame Citroën pour sa nouvelle SM.

    Enthousiaste à l'idée de ce partenariat, l'ingénieur Guido Alfieri trouve vite la solution. Sûr du potentiel de son moteur V8 en aluminium, qui équipe déjà la Maserati Ghibli, il ne va pas hésiter à l'amputer de deux cylindres pour répondre au cahier des charges, mais aussi pour rester sous la barre très dissuasive des 16 VC fiscaux exigés par la nouvelle « super vignette ». Construit en seulement deux mois, ce V6 à 90° se montre à la fois puissant (170 ch), léger (140 kgs) et surtout,
    très compact. Ces deux derniers atouts vont se révéler déterminants sous le capot de la SM, laissant un espace suffisant pour l'imposante panoplie hydraulique fournie par les ingénieurs du quai de Javel. Rien n'est trop beau ou innovant pour la grande Citroën : suspensions à correcteur d'assiette (le fameux procédé « antigite » imaginé pour la DS dès 1955), éclairage directionnel à commande hydraulique (plus abouti que celui apparu sur la DS 21), inédite direction asservie à la vitesse (système « Diravi »), qui trottait dans la tête de Paul Magès depuis 1958.

    Mauvais timing

    Pendant que les formes presque définitives sont élaborées sur une maquette en plâtre (l'esprit Bertoni, encore et toujours) sous la direction de Robert Opron, deux curieux prototypes de DS à moteur Maserati débutent de longues et discrètes séances d'essais pour assurer une parfaite mise au point de ces techniques d'avant-garde. Les épreuves et les nuits blanches du lancement trop hâtif de la DS sont encore dans toutes les mémoires... Chaussée de pneumatiques spécialement conçus par Michelin, la SM s'affirme non seulement comme la plus rapide des tractions avant, mais aussi comme l'une des plus efficaces grandes routières de son temps. Affichant une exceptionnelle tenue de cap en ligne droite, souveraine dans les grandes courbes, la première voiture française à moteur V6 offre en outre une sensation inédite de sécurité à plus de 200 km/h.

    Sa sophistication technologique n'est toutefois pas facile à vivre au quotidien. Très complexe, parfois capricieuse, la Citroën terrorise les mécaniciens du réseau, qui croyaient pourtant avoir tout vu avec la DS... Affaiblie par une réputation de « voiture exigeante », nécessitant un suivi technique  coûteux alors que la trésorerie de la marque est à nouveau dans le rouge, la SM verra son destin se briser sue les écueils du choc pétrolier de 1973. La prise de contrôle de Citroën par Peugeot entraînera sa disparition du catalogue l'année suivante, mais les dernières commandes seront honorées jusqu'en 1975, avec quelques dizaines d'exemplaires assemblés dans l'usine de Guy Ligier, à Vichy.

    « Voilà une voiture digne de la DS. A l'occasion d'une épreuve sportive en course de côtes, le
    responsable des relations publiques de Citroën, Jacques Wolgensinger, avait confié le volant d'une SM. C'était une auto étonnante et je me souviens notamment de sa direction assistée, qui était très douce pour des manœuvres à basse vitesse et qui se durcissait à plus vive allure. Dans les successions de virages et d'épingles à cheveux, c'était assez déroutant, et il fallait s'appliquer pour dose la force que vous donniez à vos coups de volant. »
















    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 17796
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 60
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: Bon anniversaire à la SM.....

    Message par colin_paturel le Mar 1 Déc - 18:26

    Merci Miss, notre Secrétaire du Club, pour la ressaisie du texte OK
    avatar
    MissCX
    Expert

    Messages : 7401
    Date d'inscription : 09/02/2014
    Localisation : SUD ESSONNE
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Secrétaire

    Re: Bon anniversaire à la SM.....

    Message par MissCX le Mar 1 Déc - 18:32

    Cette voiture mérite cet hommage cheers Very Happy
    avatar
    C-toubon
    Confirmé

    Messages : 2502
    Date d'inscription : 03/12/2013
    Age : 57
    Localisation : cambrai

    Re: Bon anniversaire à la SM.....

    Message par C-toubon le Mar 1 Déc - 19:37

    la grande époque ou Citroën était un électron libre
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 17796
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 60
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: Bon anniversaire à la SM.....

    Message par colin_paturel le Mar 1 Déc - 20:17

    Citroën l'est toujours, c'est juste une question de temps... patience....

    2015 c'est aussi les :

    - 10 ans de la C6

    - 15 ans de la C5

    - 45 de la GS

    - 60 de la DS

    - et 45 ans de la SM.

    A toutes ces belles dames, respect et on se découvre pour laisser passer le cortège.


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:39