Forum pour les passionnés de la marque aux chevrons


    La GS et la GSA (1970-1986)

    Partagez
    avatar
    GENERAL LEE
    Confirmé

    Messages : 1680
    Date d'inscription : 06/12/2015
    Age : 38
    Localisation : Tancarville
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 18

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GENERAL LEE le Jeu 2 Mar - 9:03

    Vous n'allez pas regretter , elles sont magnifiques !
    avatar
    GENERAL LEE
    Confirmé

    Messages : 1680
    Date d'inscription : 06/12/2015
    Age : 38
    Localisation : Tancarville
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 18

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GENERAL LEE le Sam 25 Mar - 16:10

    Quelques clichés :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    GENERAL LEE
    Confirmé

    Messages : 1680
    Date d'inscription : 06/12/2015
    Age : 38
    Localisation : Tancarville
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 18

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GENERAL LEE le Sam 15 Avr - 16:51

    Encore du Salon selon Autojournal :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Bonne journée !
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19266
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par colin_paturel le Dim 16 Avr - 21:15

    La GS.... Je regrette qu'elle soit si souvent absente dans la vraie vie....

    Elle mérite pourtant de se montrer, de bousculer les autres, de se montrer et de prendre sa place...

    La Basalte, la Tuner, la Club, la Cottage, et la trop secrète Bi-Rotor ...

    C'est un modèle emblématique de la marque, mais qui se montre peu.... pourquoi Question Embarassed


    avatar
    GSa nounours
    Débutant

    Messages : 261
    Date d'inscription : 28/05/2016
    Age : 61
    Localisation : proche Rouen
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 44

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GSa nounours le Lun 17 Avr - 12:28

    Bonjour à tous,
    la GS si rare pourquoi ? et bien les causes sont multiples ! La mauvaises mise au point moteur du premier millésime va entacher sa réputation. La modernité va face à la concurrence, imaginez ouvrir un capot de 404 (très belle auto par ailleurs) et un capot de gs ultra rempli et vous comprendrez la panique de meccanos qui ronronnaient gentiment dans le fond des garages à réguler des paliers de bielle sur des moteurs pas tous culbutés! Cette pseudo complexité d'une voiture d'ingénieur qui respire le bon sens dans tous ses boulons la fera laminer avec les balladurettes et reprises dévastatrices par les meccanos qui ne l'ont pas aimée. Le réseau lui même parlait de l'accessibilité des organes difficilement démontables. Aujourd'hui, en levant le capot d'un truc multiplexé  cela  ressemble à une plaisanterie . L'image de voiture de pépé quelle se trainera longtemps, n'arrangera pas le second marché de l'occasion ou elle sera difficile à écouler. A cela vous ajoutez une corrosion parfois galopante et des selleries peu endurantes et vous avez tous les motifs d'une destruction massive de cette auto fabriquée à presque 2.5 millions d'exemplaires.
    En France il doit en rester environ 2000 exemplaires en état de rouler, alors oui, vous croiserez plus souvent une Ferrari qu'une GS sur la route. Le plus paradoxal c'est que la rareté de la GS ne fait pas sa valeur actuel à l'achat ou la revente, même si la tendance à un peu évolué. La disponibilité des pièces mécaniques s'améliore un peu, mais les pièces de tôlerie sont assez rares. Les refabrications sont très rares en tôlerie  alors que coté mécanique il y a un peu de nouveau. Cela frémi de ce côté.
    J'ai roulé en GS depuis 1971, passager de mes parents, et j'ai parcouru environ 500 .000 km avec les miennes depuis 1978. L'an dernier nous avons été à l' ICCR en Hollande avec deux GS c'était le pied total ! yaisse
    a+ et vive la gs
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19266
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par colin_paturel le Lun 17 Avr - 19:43

    GSa nounours a écrit:Bonjour à tous,
    la GS si rare pourquoi ? et bien les causes sont multiples ! La mauvaises mise au point moteur du premier millésime va entacher sa réputation. La modernité va face à la concurrence, imaginez ouvrir un capot de 404 (très belle auto par ailleurs) et un capot de gs ultra rempli et vous comprendrez la panique de meccanos qui ronronnaient gentiment dans le fond des garages à réguler des paliers de bielle sur des moteurs pas tous culbutés! Cette pseudo complexité d'une voiture d'ingénieur qui respire le bon sens dans tous ses boulons la fera laminer avec les balladurettes et reprises dévastatrices par les meccanos qui ne l'ont pas aimée. Le réseau lui même parlait de l'accessibilité des organes difficilement démontables.

    La réputation sulfureuse de la GS ne peut pas égaler celle de la SM, et des SM on en voit dans presque toutes les expos. Les mécanos qui ronronnaient dans le fond des garages ont pourtant été réveillés de leur quiétude avec une première fois avec la DS et ensuite avec la SM. Les balladurettes et autres jupettes n'ont de mérites que de faire vendre des voitures, et avec un petit billet dans la main, ils y en a qui vendraient leur mères. Les meccanos qui ne l'ont pas aimé, et bien qu'ils changent de métier et aillent faire des gaufres sur les plages de la mer du Nord ! Une voiture trop compliquée = non, un réseau mal formé et qui avait peur des innovations techniques = oui. On a toujours peur de ce qu'on ne connait pas et de ce qu'on ne comprend pas. Ne pas oublier que en 1969 les hommes ont été marcher sur la Lune et en sont revenus, alors je ne comprends qu'une pauvre voiture avec 4 roues, 3 pédales un moteur et un volant ai pu mettre en difficulté une poignée personnes...



    GSa nounours a écrit:
    Aujourd'hui, en levant le capot d'un truc multiplexé  cela  ressemble à une plaisanterie . L'image de voiture de pépé quelle se trainera longtemps, n'arrangera pas le second marché de l'occasion ou elle sera difficile à écouler. A cela vous ajoutez une corrosion parfois galopante et des selleries peu endurantes et vous avez tous les motifs d'une destruction massive de cette auto fabriquée à presque 2.5 millions d'exemplaires.

    La voiture de pépé... une réputation qui collait à la peau de la marque parce que un des modèles emblématique, celui qu'on regardait le plus (La DS) était une voiture statutaire. Une R4 = 7.800 FF, une DS = 14.000 FF (salaire moyen en France en 1970 = 1.800 FF/mois) Alors forcement les gens qui étaient au volant des DS et bien avaient parfois des cheveux gris, ou des costumes cravates, donc des vieux... Pour la corrosion et les selleries de qualité moyenne, je n'ai pas de repère. Sur les 2.500.000 de GS fabriquées, je suis surpris que seules 2000 soient "rescapées" .


    GSa nounours a écrit:En France il doit en rester environ 2000 exemplaires en état de rouler, alors oui, vous croiserez plus souvent une Ferrari qu'une GS sur la route. Le plus paradoxal c'est que la rareté de la GS ne fait pas sa valeur actuel à l'achat ou la revente, même si la tendance à un peu évolué. La disponibilité des pièces mécaniques s'améliore un peu, mais les pièces de tôlerie sont assez rares. Les refabrications sont très rares en tôlerie  alors que coté mécanique il y a un peu de nouveau. Cela frémi de ce côté.

    C'est dommage de ne pas en voir autant qu'on aimerait. Cette voiture avec ce drôle de compteur de vitesse sur la version 1 était attendue sur le marché. La 6CV qui allait enfin combler le trou entre la 3CV et la DS de 11 CV. Un design audacieux quand elle est arrivé, des choses nouvelles comme le tableau de bord de type "pèse personne", la poignée de frein à main dans le TDB, une voiture avec les ADN de la marque : OSONS !


    GSa nounours a écrit:J'ai roulé en GS depuis 1971, passager de mes parents, et j'ai parcouru environ 500 .000 km avec les miennes depuis 1978. L'an dernier nous avons été à l' ICCR en Hollande avec deux GS c'était le pied total ! yaisse
    a+ et vive la gs


    Tu sembles bien connaitre la voiture, son histoire, et avoir une belle passion pour la GS.

    Comme tu as peut-être vu ici, nous avons un groupe Ambassadeus, je te propose de devenir Ambassadeur GS Very Happy, je crois que le poste est vacant Very Happy
    avatar
    Axel 54
    Confirmé

    Messages : 1700
    Date d'inscription : 12/01/2014
    Age : 64
    Localisation : Bruxelles - Belgique / Belmont (25)

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par Axel 54 le Lun 17 Avr - 21:06

    Je pense surtout que la GS/GSA a été victime de sa grande diffusion, que c'était une voiture moyenne qui n'avait pas le prestige de la DS, ni la rareté de la SM.

    J'en ai eu 5 avant ma Cottage, et j'en ai toujours été un peu nostalgique. D'où l'achat de cette Cottage.

    En 1989, j'ai fait un tour d'Europe en GSA. 12 000 km en 6 semaines, avec un seul ennui : un pneu crevé à 35 km de la maison en rentrant...
    J'ai commencé par l'Irlande, ensuite je suis descendu jusqu'à la rive asiatique de la Turquie, et puis, je suis remonté jusqu'à Oslo en Norvège.

    A l'époque, je m'amusais à coller les drapeaux des pays visités.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Évidement, la géographie politique de l'Europe a un peu changé depuis...

    Et s'il n'en reste que 2000 en France, il en reste aussi dans d'autres pays d'Europe, notamment aux Pays-Bas et en Belgique.

    Voilà quelques photos de l'Eurocitro 2006, où on avait casé mon Axel, avec les GS.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Et en 2015, les 45 ans de la GS à Monthléry.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Donc pas de panique, les passionnés les sortent!
    avatar
    GSa nounours
    Débutant

    Messages : 261
    Date d'inscription : 28/05/2016
    Age : 61
    Localisation : proche Rouen
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 44

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GSa nounours le Mar 18 Avr - 9:35

    Bonjour à tous,
    Pour info, elles sortent oui, mais relativisons ! eurocitro 2009 au mans, 100 GS rassemblées, eurocitro 2014 environ 80 Gs, ICCCR 2016 Hollande environ une  quarantaine.
    les copains du citrodéfilé ont réussi à en rassembler 12 au 45 ans de la GS dans le Nord, (voir les photos sur leur site).
    Dans tous ces chiffres beaucoup roulaient encore simultanément  à titre d'objet collector et  véhicules du quotidien en  2009. Certaines ont disparus usées laminées par la rouille accusant des kilométrages impressionnants, plus 500.000 pour une GS-X2 de l'Aveyron qui roule toujours aux dernières nouvelles. pizza
    Petit quantitatif édifiant. En France !
    ID/DS environ 1.000.000 de véhicules produits, véhicules actuellement réputés roulants 10.000
    2cv et quelques dérivés environ 5.000.000 de véhicules produits, véhicules actuellement réputés roulants 47.000
    GS/GSA environ 2. 500.000 de véhicules produits, véhicules actuellement réputés roulants 2.000
    Entendons nous bien, roulants veut dire ici conforme à la réglementation routière du moment et aptes à prendre la route, avec tout au plus une  révision relevant de l'entretien périodique préconisé par le constructeur.
    Autre entre-deux, pour avoir fréquenté et parlé avec de nombreux meccanos Citroën et autres, les ID/DS allaient souvent en concession pour les réparations et entretien et ont migré bien plus tard dans les garages de proximité ou chez les agents de la marque qui de toute façon se tournaient souvent  vers les concessions il est vrai plus nombreuses qu'aujourd'hui. Idem pour les SM qui nécessitaient des mises au point compliquées pour l'époque et avec l'injection les agents ne suivaient pas beaucoup.
    La GS elle se vendra neuve assez bien chez les agents qui devront donc se frotter directement aux voitures  qu'ils ont vendues à leurs clients. la GS, pas d'injection, hydraulique simplifiée par rapport aux ainées, mais les bougies à changer à l'époque ont irrité bien des meccanos ronchons ! je ne parle pas des arbres à cames ou des ponts sur les boites de vitesse mal réglés en usine. Ajoutez à cela les premiers moteurs 1015 sans réchauffeurs qui ont multipliés les démarrages capricieux, les premiers carbus et leur 20 litres au cent et des plaquettes de frein qui faisaient 10.000 à tout casser (et encore). Je ne vous parle pas du frein à main à régler, ce qui a définitivement tout mis bout à bout, fait détester cette auto  de beaucoup, beaucoup, de meccanos. Une fois ses défauts de jeunesse passés la gs fut une très bonne voiture. (Corrosion et selleries fragiles mis à part).  
    En 1989, quand mon père a cessé son activité dans une station service, je  l'aidais en faisant de la mécanique  pour lui, eh bien figurez vous que tous ou presque les mécanos du coin nous adressaient les gs/gsa de leur clients en leur disant de venir nous voir car on connaissait bien ce type voiture ! Eux s'arrêtaient à la vidange moteur boite les plus souvent. Cela vous donne une idée du pourquoi que, une fois apparues les primes à la casse et balladurettes, ils ont fait le forcing pour vendre autre chose à leur clients en jetant les gs dans les griffes des broyeurs des casses.
    C'est connu en France, on range une auto ou autre chose dans une case, ensuite difficile d'en sortir, la gs s'est cassées les pales de ventilateurs face aux trop nombreux préjugés dont elle fut affublée.
    Point positif, l'accueil en expo est maintenant assez sympa les plus souvent ! il y a encore souvent un c** pour venir vomir sur la mécanique, mais bien faire et laisser braire ! toutafait
    a+ et vive la gs
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19266
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par colin_paturel le Mar 18 Avr - 12:46

    Ah bon, voila qui est bon ...

    En effet, belles photos de GS dans des rassemblements de passionés Fête Je n'avais pas connaissance de ces évènements et je trouvais cela dommage qu'elles ne soient pas sur le devant de la scène comme les autres Very Happy

    Merci à vous deux pour les photos et les explications sur cette voiture qui est un modèle emblématique de la marque verybien

    avatar
    chtimehariste
    Admin
    Admin

    Messages : 6915
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 39
    Localisation : NORD
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Trésorier

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par chtimehariste le Mar 18 Avr - 17:38

    il est vrai bien rare la gsa

    on parle pas des axels  Shocked
    60000 de produites . 15 roulantes  approximativement en France. Shocked Shocked
    avatar
    Axel 54
    Confirmé

    Messages : 1700
    Date d'inscription : 12/01/2014
    Age : 64
    Localisation : Bruxelles - Belgique / Belmont (25)

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par Axel 54 le Mar 18 Avr - 17:47

    Je ne sais pas combien en Belgique, mais il y a au moins une Oltcit, qui a été produite à 150 000 exemplaires, uniquement commercialisés dans les pays de l'est...

    Et dans les pays de l'est, tout le monde ou presque s'en est débarrassé après la chute du mur de Berlin.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    GENERAL LEE
    Confirmé

    Messages : 1680
    Date d'inscription : 06/12/2015
    Age : 38
    Localisation : Tancarville
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 18

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GENERAL LEE le Mar 18 Avr - 20:32

    Bah à ce que je vois , ça discute severement bien , et j'adore !
    avatar
    GSa nounours
    Débutant

    Messages : 261
    Date d'inscription : 28/05/2016
    Age : 61
    Localisation : proche Rouen
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 44

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GSa nounours le Jeu 20 Avr - 17:35

    Bonjour à tous,
    L'axel cette auto légèrement dérivée de la gs, (moteur boite), qui aurait pu être géniale, mais tellement négligée par Citroën, sa construction n'a pas fait l'objet d'un suivi digne de ce nom et s'est révélée d'un qualité beaucoup trop hétérogène. Conséquences, beaucoup de modèles ont étés l'objet de défauts multiples, la corrosion envahissait des tôles de mauvaise qualité, mal  protégées en un temps record. La fabrication approximative des moteurs a fait des malheureux ! Des moteurs parfois bien poussifs, qui également consommaient énormément d'huile. Je passe sur les maitres-cylindres de frein qui freinaient soit seuls ou plus du tout très brutalement, les fuites d'eau de pluie dans l'habitacle, (sous les tapis). Je ne m'explique toujours pas pourquoi avoir laissé fabriquer des moteurs à l'est si calamiteux alors que leur homologues européens étaient au point, fiables et endurants.
    Je vous parle pas de certains carburateurs fabriqué à la va comme je te pousse à l'est, quasi impossible à tenir réglés. Devant un tel tableau difficile de blâmer tous ceux qui ont voulu s'en défaire, même les revendeurs de véhicules neufs se faisaient bougrement tirer l'oreille pour les reprises.
    Mais quelle dommage car beaucoup d'anciens propriétaires ont regretté le coté vif et nerveux de cette voiture somme-toute très agréable, mais un peu bruyante (certes pas plus que des Simca de l'époque). toutafait  Alors certainement que des possesseurs actuels d'Axel me diront qu'ils n'en est rien de tout cela sur leur monture préférée. Je vous croirai bien volontiers car je pense que seuls les exemplaires faisant partie de la fourchette haute de la qualité d'une fabrication beaucoup trop hétérogène ont survécus. J'ai vu beaucoup d'axel à la casse ou abandonnées sous des hangars avec moins  de 50.000 km, vous imaginez ! Quel gâchis !
    J'ai personnellement décliné pas mal d'offres à l'époque d'Axel pour accompagner mes gs, cela allait même le plus souvent jusqu'au don pur et simple ! JmaGouré
    Maintenant, cette rareté au formes curieuses est plaisante à rencontrer !  yaisse
    Bonne route en Axel ! au plaisir de vous croiser. yaisse
    a+et vive la gs
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19266
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par colin_paturel le Jeu 20 Avr - 17:47

    Notre Trésorier en a une et j'ai parfois (souvent même) l'occasion de la conduire Very Happy

    Elle roule très très bien Very Happy Elle a en effet un coté vif et nerveux, c'est vrai et sur la route on sent parfois qu'elle en veut Very Happy

    Celle de notre Trésorier a été totalement "reprise" au niveau moteur par un pro, et depuis elle fonctionne vraiment bien. Le gros reproche que je lui fais c'est le volant affraid Il faut des bras de camionneurs pour faire les manoeuvres :pepe

    Sinon, en plaçant la voiture dans son contexte (fabrication dans les Carpates du côté de chez Vlad l'Empaleur, plus connu sous le nom de Comte Dracula, dans le comté de Olt en Roumanie) il faut la prendre pour ce qu'elle est. Moche = oui, aucun charme = vrai, ce n'est pas ce qu'on lui demandait. On lui demandait de transporter 4 personnes à pas cher, donc voila, c'est pas cher, c'est moche, mais en 2017 elle a charme fou l'Axel ! Le succès dans les expos, dame SM en est toute pâle parfois What a Face
    Une voiture du bloc de l'est, derrière "le rideau de fer" de l'époque. Moi je l'aime bien cette Axel car à elle toute seule c'est toute une page d'Histoire qu'on raconte Very Happy

    Moche et sans aucun charme oui, mais ça c'était avant :boudeur

    JmaGouré me suis un peu égaré par rapport au sujet de ce topic :pepe



    avatar
    MissCX
    Expert

    Messages : 7312
    Date d'inscription : 09/02/2014
    Localisation : 28 Sud
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Secrétaire

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par MissCX le Jeu 20 Avr - 19:51

    Je vais finir par la garder cette Axel vu le succès qu'elle a quand on la sort tresheureux
    avatar
    GSa nounours
    Débutant

    Messages : 261
    Date d'inscription : 28/05/2016
    Age : 61
    Localisation : proche Rouen
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 44

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GSa nounours le Jeu 20 Avr - 20:26

    Bonsoir à tous,
    Oui, Miss CX, vu la rareté de l'engin, son charme suranné, c'est un collector à conserver ! Coté esthétique il y a bien des modernes beaucoup plus hideuses à regarder, au moins une Axel on ne la confond pas avec une autre, cela n'existe quasiment plus avec les autos modernes très standardisées, normes oblige !
    Bonne balades en Axel. Fête
    a+ et vive la GS
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19266
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par colin_paturel le Jeu 20 Avr - 20:28

    Vive la GS et vive l'Axel bounce
    avatar
    Axel 54
    Confirmé

    Messages : 1700
    Date d'inscription : 12/01/2014
    Age : 64
    Localisation : Bruxelles - Belgique / Belmont (25)

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par Axel 54 le Jeu 20 Avr - 21:06

    Et vive la Oltcit aussi!
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19266
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par colin_paturel le Ven 21 Avr - 18:38

    Oui il ne faut pas oublier la version Originale, la OLTCIT OK
    avatar
    GENERAL LEE
    Confirmé

    Messages : 1680
    Date d'inscription : 06/12/2015
    Age : 38
    Localisation : Tancarville
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 18

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GENERAL LEE le Sam 22 Avr - 9:26

    Une Axel , ce serait l'ultime Citroen que je retaperais !

    Allez une rincette !

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Juste pour info , il existe le coup du pare-soleil que j'ai vécu dans une certaine gs x2 , le propriétaire se reconnaitra ! Laughing
    avatar
    chtimehariste
    Admin
    Admin

    Messages : 6915
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 39
    Localisation : NORD
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Trésorier

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par chtimehariste le Sam 22 Avr - 9:51

    GSa nounours a écrit:Bonjour à tous,
    L'axel cette auto légèrement dérivée de la gs, (moteur boite), qui aurait pu être géniale, mais tellement négligée par Citroën, sa construction n'a pas fait l'objet d'un suivi digne de ce nom et s'est révélée d'un qualité beaucoup trop hétérogène. Conséquences, beaucoup de modèles ont étés l'objet de défauts multiples, la corrosion envahissait des tôles de mauvaise qualité, mal  protégées en un temps record. La fabrication approximative des moteurs a fait des malheureux ! Des moteurs parfois bien poussifs, qui également consommaient énormément d'huile. Je passe sur les maitres-cylindres de frein qui freinaient soit seuls ou plus du tout très brutalement, les fuites d'eau de pluie dans l'habitacle, (sous les tapis). Je ne m'explique toujours pas pourquoi avoir laissé fabriquer des moteurs à l'est si calamiteux alors que leur homologues européens étaient au point, fiables et endurants.
    Je vous parle pas de certains carburateurs fabriqué à la va comme je te pousse à l'est, quasi impossible à tenir réglés. Devant un tel tableau difficile de blâmer tous ceux qui ont voulu s'en défaire, même les revendeurs de véhicules neufs se faisaient bougrement tirer l'oreille pour les reprises.
    Mais quelle dommage car beaucoup d'anciens propriétaires ont regretté le coté vif et nerveux de cette voiture somme-toute très agréable, mais un peu bruyante (certes pas plus que des Simca de l'époque). toutafait  Alors certainement que des possesseurs actuels d'Axel me diront qu'ils n'en est rien de tout cela sur leur monture préférée. Je vous croirai bien volontiers car je pense que seuls les exemplaires faisant partie de la fourchette haute de la qualité d'une fabrication beaucoup trop hétérogène ont survécus. J'ai vu beaucoup d'axel à la casse ou abandonnées sous des hangars avec moins  de 50.000 km, vous imaginez ! Quel gâchis !
    J'ai personnellement décliné pas mal d'offres à l'époque d'Axel pour accompagner mes gs, cela allait même le plus souvent jusqu'au don pur et simple ! JmaGouré
    Maintenant, cette rareté au formes curieuses est plaisante à rencontrer !  yaisse
    Bonne route en Axel ! au plaisir de vous croiser. yaisse
    a+et vive la gs

    tout à fait d'accord avec ton analyse
    la mienne fait parti des dernières que citroen a vendu, année 1988 et donc j'ai la chance d'avoir pas mal de défauts en moins, un carroseries mieux protegée au niveau corrosion,....
    le carbu est bien un solex spécifique à la 12 trs sur la mienne, le moteur vient de france, ect , ect. pas de rouille perforante mais certaines pieces encore roumaine comme le demarreur... un mix en somme
    elle avait besoin d'une trés  trés grosse rénovation moteur car totalement mal menée par des bricoleurs de dimanche avant moi et le mecano hors pair de miss cx a fait des miracles
    pour te dire, elle avait des bougies non coniques,  embrayage sur les rivets, demarreur roumain quasi hs ect
    bref, moteur fiabilisé. elle roule trés bien  Smile

    tu peux voir tout çà sur son topic.

    et oui, il faut pas oublier la oltcit non plus.
    avatar
    GSa nounours
    Débutant

    Messages : 261
    Date d'inscription : 28/05/2016
    Age : 61
    Localisation : proche Rouen
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 44

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GSa nounours le Sam 22 Avr - 12:08

    Bonjour à tous,
    Oui mon général ! nous avons bien rigolé et j'espère que beaucoup d'autre rigolades nous attendent !
    a+ et vive la gs
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19266
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Nogent Le Roi
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par colin_paturel le Sam 22 Avr - 19:41

    J'ai une préférence pour la Spécial avec les pare-chocs chromés, mais les autres sont sympas aussi Very Happy

    C'est quoi le coup du pare-soleil scratch


    Dernière édition par colin_paturel le Sam 22 Avr - 20:35, édité 1 fois
    avatar
    Axel 54
    Confirmé

    Messages : 1700
    Date d'inscription : 12/01/2014
    Age : 64
    Localisation : Bruxelles - Belgique / Belmont (25)

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par Axel 54 le Sam 22 Avr - 20:32

    Trouvé à Reims le mois dernier.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    GSa nounours
    Débutant

    Messages : 261
    Date d'inscription : 28/05/2016
    Age : 61
    Localisation : proche Rouen
    Membre Club CITROSPHERE numéro : 44

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par GSa nounours le Sam 22 Avr - 20:40

    Bonsoir à tous,
    Alors oui, je vais trahir un secret d'état ! Fête , le général est un grand homme au propre comme au figuré, tresheureux  donc quand il prend place à bord d'une gs fusse une X2, comme la gs est assez basse cela lui permet d'avoir le regard pile poil dans l'axe du pare soleil  hilare2  donc en tant que passager il surveille de très prêt le miroir de courtoisie qui équipe ceux-ci. Malade
    Voila vous savez tout ! et cela nous amuse bien. :blonde
    a+ vive la gs

    Contenu sponsorisé

    Re: La GS et la GSA (1970-1986)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Sep - 1:03