Forum pour les passionnés de la marque aux chevrons


    La SM (1970-1975)

    Partagez
    avatar
    Al Hu - Mage
    Expert

    Messages : 6066
    Date d'inscription : 14/12/2013
    Age : 58
    Localisation : ça dépend des jours
    Membre Club CITROSPHERE numéro : WebMaster - InfoGraphiste

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par Al Hu - Mage le Mer 18 Avr - 10:33

    Ahhh le charme de l'époque avec le manteau en fourrure ! cheers

    Il y a un point où je ne suis pas d'accord, c'est la désirabilité à 2 étoiles : j'en aurais mis énormément plus

    j'ai toujours rêvé d'en avoir une... mais bon ! Sad
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19716
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Châteaudun
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par colin_paturel le Mer 18 Avr - 10:54

    Bon article malgré quelques erreurs comme par exemple les courroies de distribution : ce sont des chaines (3) et non pas des courroies.

    Il y a aussi d'autres informations pas tout à fait exactes, mais respectons le travail effectué  Very Happy

    Un des modèles présentés est une version US, et pas dans un état exceptionnel, regarder le train avant :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Il y a un gros problème d'angle du pivot de fusée par rapport à l'ange de carrossage, le train avant est façon "train arrière de R8 Gordini"  Very Happy

    Les autres photos sont belles, même si une ou deux (comme la dame en fourrure dans le bois... étrange tenue pour être dans un bois... scratch ) sont connues, il y a de belles photos.
    avatar
    JenYv
    Confirmé

    Messages : 1530
    Date d'inscription : 15/04/2014
    Age : 65
    Localisation : Trélazé 49800 Altitude moyenne 23m

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par JenYv le Mer 18 Avr - 11:24

    bravo On voit l'expert, comme quoi tout n'est pas exact sur la toile.
    avatar
    Al Hu - Mage
    Expert

    Messages : 6066
    Date d'inscription : 14/12/2013
    Age : 58
    Localisation : ça dépend des jours
    Membre Club CITROSPHERE numéro : WebMaster - InfoGraphiste

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par Al Hu - Mage le Mer 18 Avr - 11:26

    Ah ben si tu veux parler SM, Didier est incontournable cheers cheers
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19716
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Châteaudun
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par colin_paturel le Mer 18 Avr - 11:29

    Expert, non, je connais deux ou trois trucs, rien de plus... Very Happy

    Le visuel du train avant est un peu louche, la mienne quand on la regarde de la même façon a les roues parfaitement alignées Very Happy

    L'article est bon, les photos sont belles, l'article pourrait faire naitre l'envie d'en avoir une Very Happy
    avatar
    Al Hu - Mage
    Expert

    Messages : 6066
    Date d'inscription : 14/12/2013
    Age : 58
    Localisation : ça dépend des jours
    Membre Club CITROSPHERE numéro : WebMaster - InfoGraphiste

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par Al Hu - Mage le Mer 18 Avr - 12:27

    le problème est que c'est le portefeuille qui est incontournable Sad
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19716
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Châteaudun
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par colin_paturel le Mer 18 Avr - 12:34

    Pas tant que ça, si on met le bon prix au départ, après c'est juste le carburant et l'entretien courant Very Happy
    avatar
    Al Hu - Mage
    Expert

    Messages : 6066
    Date d'inscription : 14/12/2013
    Age : 58
    Localisation : ça dépend des jours
    Membre Club CITROSPHERE numéro : WebMaster - InfoGraphiste

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par Al Hu - Mage le Mer 18 Avr - 12:38

    voui, mais le bon prix de départ, au vu de l'article, c'est pas mince.

    Mais quand on aime...
    avatar
    X Chris
    Débutant

    Messages : 260
    Date d'inscription : 29/11/2017

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par X Chris le Mer 18 Avr - 13:02

    Je préfère la version Française
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19716
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Châteaudun
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par colin_paturel le Mer 18 Avr - 15:24

    Merci JenYv pour le lien, comme les articles ne sont pas éternels sur le Web, le voila en mode copier-coller.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Par: Sam Skelton, AutoClassics

    Les pièges à éviter pour acquérir l'une des GT les plus avancées de son époque...


    Ne soyez pas rebutés par son style et sa technologie non conventionnels : la SM demeure l'une des GT les plus avancées jamais construites. Voici ce qu'il faut traquer.

    Combien débourser :

       Avec des travaux : 14'000 - 25'000 euros
       Bon état : 25'000 - 45'000 euros
       Concours : 45'000 - 70'000 euros

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Tour d'horizon :

    Praticité ★★★
    Coûts d'entretien ★★
    Pièces détachées ★★
    Facilité d'entretien ★★
    Investissement ★★★★
    Désirabilité ★★

    Lancée en 1970, la Citroën SM n'est pas une voiture que vous trouverez en haut des listes d'achats de beaucoup de monde. C'est dommage, car il s'agit là de l'un des modèles les plus avancés et les plus charismatiques de sa génération. Elle se conduit et se comporte comme une Citroën, résonne comme une Maserati, et ne ressemble à rien d'autre qui existe sur cette Terre.

    La SM mérite sa place aux côtés de la Type-E, l'Aston Martin DBS, la Ferrari Dino 246 et la Mercedes SL, pas seulement parce qu'il s'agit d'une GT des années 70, mais aussi car son marché a évolué comme aucune autre GT ne l'a jamais fait depuis. Son histoire sportive prouve qu'elle vaut le détour également. Sa valeur a augmenté depuis 2015, mais il y a encore du chemin. Voici ce qu'il faut savoir pour en dénicher un bon modèle, avec des tarifs qui restent somme toute abordable.

    Voici votre checklist d'inspection de la Citroën SM :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Moteur :

    Toutes les SM utilisent une version du Maserati V6, comme on peut en trouver sur le Merak. Ce moteur est lui-même dérivé du Maserati V8 utilisé sur les modèles Bora, Khamsin, ou autre Ghibli, et qui fut plus tard utilisé avec une induction forcée sur le bi-turbo. Sur la SM, on le retrouve soit doté de carburateur ou de système d'injection, en version 2,7 ou 3,0 litres.

    Toutes les voitures à injection – le modèle le plus désirable – utilisent un 2,7 litres dicté par la législation française en termes de taxes, le bloc plus important de 3,0 litres étant en majorité réservé à la clientèle américaine. Il s'agit d'un moteur fiable à condition d'avoir fait l'objet d'un entretien adéquat, vérifiez le carnet d'entretien pour les changements de courroie de distribution. Les tuyaux d'injection doivent faire l'objet d'un contrôle afin de détecter d'éventuelles fuites. Un échappement en acier est un point positif – ils ne sont pas chers à remplacer.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Boîte de vitesses :

    La boîte manuelle cinq rapports utilisée dans la SM est robuste, et l'on ne lui connaît pas de réel problème de fiabilité. Il est important toutefois de s'assurer que l'huile a été changée de manière régulière. La boîte de vitesses est partagée avec les premiers exemplaires de la Lotus Esprit, c'est pourquoi, si besoin de conseil ou de travaux de réparation, il existe un certain nombre de spécialistes Lotus qui seraient capables de vous venir en aide.

    Nous éviterions les boîtes automatiques pour deux raisons. Premièrement, elles sont moins désirables dans l'optique de la revente et, deuxièmement, la boîte manuelle est un régal à utiliser. Ceci étant dit, il faut tout de même préciser qu'il n'existe pas de défaut inhérent aux SM équipées de boîtes auto si ces dernières sont entretenues de manière adéquate. Beaucoup ont rapporté des faiblesses qui peuvent être localisées au niveau de freins desserrés à l'intérieur de la transmission – ils doivent être serrés à la main chaque année. Si l'huile de boîte auto n'est pas rouge cerise, il y aura des problèmes potentiels et l'on vous recommande de chercher plutôt un autre modèle.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Suspensions et freins :


    Les SM utilisent le fameux système de suspension hydropneumatique de Citroën, avec des sphères de nitrogène interconnectées par des canalisations LHM, à l'instar des DS, qui ont changé de fluide au milieu de leur cycle de production. Vérifiez que les suspensions se lèvent et s'abaissent correctement, les imperfections de la route devraient être difficiles à remarquer avec un fonctionnement normal.

    Interconnectée avec le système de suspension, on retrouve la direction assistée haute pression avec retour assisté. Il ne s'agit pas d'un système assisté, dans le sens où il n'existe aucun lien mécanique en opération usuelle. Il devrait être léger, tout en se raffermissant pour donner confiance – le système hydraulique force la direction à rester en position centrale. Il est impératif que cela fonctionne, alors mettez la voiture en butée dans les deux directions, et vérifiez que le volant revient bien au centre.

    Les freins sont particulièrement mordants, et il faut faire attention en les actionnant pour la première fois. Vérifiez les fuites de liquide, car la suspension, la direction et les freins sont actionnés par un seul système hydraulique. Certains spécialistes peuvent vous aider dans cette tâche, et le remplacement de la sphère est peu coûteux si nécessaire.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Carrosserie :

    Les parebrises avant et arrière sont collés à la voiture, et tous deux peuvent engendrer des problèmes de rouille. Les enlever pour traiter la rouille est une opération délicate. Les joints de haillon sont notoirement mauvais. Un problème qui peut ici laisser de l'eau s'infiltrer dans la voiture, et causer des problèmes de corrosion – notamment au niveau du plancher de coffre. Vérifiez ceci particulièrement pour surveiller les éventuels signes d'infiltration d'eau.

    Tant que vous y êtes, guettez la présence de rouille au niveau des soudures au point de jonction entre les ailes arrière et les passages de roues arrière. Vous aurez du mal à trouver des panneaux de remplacement, il est donc impératif qu'ils soient en bon état. Il peut y avoir la présence de corrosion galvanique entre le capot en aluminium et sa lame de garniture au niveau des extrémités. Il peut également exister de petits trous de corrosions au niveau du capot lui-même. Tout ceci peut souvent être couvert par une couche de peinture.

    Vérifiez le travail de peinture pour repérer les signes d'éventuels précédents accidents. Retrouver la peinture d'origine, ou ancienne, est toujours bon signe, car cela suggère qu'il y a moins de choses à cacher. Soyez en revanche plus suspicieux en présence d'une carrosserie fraîchement repeinte, à moins qu'on ne vous apporte la preuve d'un travail précis sur un panneau de carrosserie pour justifier cela.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Intérieur :

    Vérifiez que les sièges fonctionnent comme ils doivent le faire. Le mécanisme est souvent fragile et, s'ils cassent, les réparer peut s'avérer compliqué. Recoudre est un travail compliqué, mais les matériaux existent si vous voulez le faire.

    Les éléments uniques peuvent s'avérer difficiles à trouver. Malgré tout, la plupart des éléments du tableau de bord, ainsi que le levier de vitesses sont partagés avec la Maserati Merak.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Histoire :

    ◦1970 : La Citroën SM est dévoilée lors du Salon de Genève.
    ◦1971 : Production d'une paire de Citroën SM limousines présidentielles dessinées par Chapron.
    ◦1973 : Un moteur injection proposé en option, augmentant la puissance à 180 chevaux.
    ◦1975 : Fin de la production de la SM, non remplacée.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19716
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Châteaudun
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par colin_paturel le Mer 18 Avr - 15:40

    Al Hu - Mage a écrit:voui, mais le bon prix de départ, au vu de l'article, c'est pas mince.

    Mais quand on aime...

    Combien débourser :

    1 - Avec des travaux : 14'000 - 25'000 euros
    2 - Bon état : 25'000 - 45'000 euros
    3 - Concours : 45'000 - 70'000 euros

    Quand je l'ai achetée, le prix était dans le cas 1. Avec ce que j'ai remis dedans, je suis en limite de borne de fin du cas 2. Pourtant elle était en bon état, avec travaux oui, surtout hydraulique.

    Alors si j'avais à le refaire, je prendrais directement le cas 2.





    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19716
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Châteaudun
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par colin_paturel le Jeu 19 Juil - 13:11

    CITROËN SM
    Flirt avec le grand tourisme.

    Le rachat de Maserati par Citroën débouche sur un superbe coupé de grand tourisme. Hélas, la SM naît quelques mois seulement avant le premier choc pétrolier qui écourte prématurément sa carrière.

    Le 20 décembre 1962, Citroën prend une participation de 60 % dans l'Officine Maserati qui se trouve à l'agonie. Cet accord porte notamment sur une collaboration technique qui doit déboucher sur l'étude d'un moteur. Le 30 juin 1968, Citroën acquiert 15 % supplémentaires, les 25 % restants étant cédés à la firme française un peu plus tard, en juin 1971. Pour Citroën, cette association est une aubaine car elle donne accès à une banque d'organes mécaniques inédite. Citroën va en effet pouvoir disposer d'un vrai moteur de noble extraction.

    La présentation officielle de la SM a lieu au Salon de Genève 1970 et aussitôt la voiture frappe par son esthétique qui joue sur le contraste entre pureté et maniérisme, sur l'assemblage hasardeux de volumes souples et de motifs anguleux. D'ailleurs, le style de la SM ne va guère évoluer au cours de sa brève existence. Sur le plan esthétique, rien, quasiment, ne distingue le modèle de 1970, de la 12 920ème et dernière voiture sortie de chaîne.

    La mécanique subira elle aussi, peu de changements. A partir du modèle 1973, les trois carburateurs Weber double corps s'effacent au profit d'un système d'injection électronique Bosch, ce qui permet de faire passer la puissance de 170 à 178 ch.

    A partir de septembre 1973, une version automatique, pourvue d'une transmission Borg Warner, vient s'ajouter à la gamme. Dans ce cas, le moteur voit sa cylindrée augmentée à 2965 cm3 et sa puissance à 180 ch.

    Malgré ces aménagements, la carrière de la SM ne tarde pas à décliner dans la foulée du choc pétrolier (*). Pour terminer la série, la fabrication est confiée à Ligier qui de son côté a produit la superbe JS2 équipée du même moteur Maserati que la SM. 135 exemplaires de la série sont donc assemblés à Abrest, près de Vichy.

    (*) En octobre 1973, à Ryad, l'OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) décide de réduire ses livraisons de carburant jusqu'à la restauration des droits palestiniens, provoquant une augmentation de 68 % du prix du pétrole brut. La crise économique condamne la belle routière française qui semble bien inopportune en ces temps de choc pétrolier, de récession économique et enfin de limitation de vitesse (130 sur autoroute),

    La SM en quelques dates :

    1967 : entrée de Citroën dans le capital de Maserati

    1970 : présentation de la SM

    1971 : victoire au rallye du Maroc

    1971 : prototype Espace réalisé par Heuliez

    1972 : adoption de l'injection électronique

    1972 : deux SM spéciales à la Présidence de La République

    1972 : Henri Chapron propose le cabriolet Mylord

    1973 : boite automatique en option

    1974 : la production est transférée chez Ligier

    1975 : fin de la production.
    avatar
    hydro
    Débutant

    Messages : 197
    Date d'inscription : 25/03/2016

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par hydro le Jeu 19 Juil - 14:23

    ............ a écrit:A partir de septembre 1973, une version automatique, pourvue d'une transmission Borg Warner, vient s'ajouter à la gamme. Dans ce cas, le moteur voit sa cylindrée augmentée à 2965 cm3 et sa puissance à 180 ch.

    Oui chez nous... mais elle est déjà dispo à l'export notamment aux USA un an plus tôt avec au départ le 2.7L puis rapidement avec le 3L compte tenue de leur législation favorable aux gros moteurs.
    avatar
    hydro
    Débutant

    Messages : 197
    Date d'inscription : 25/03/2016

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par hydro le Jeu 19 Juil - 14:44

    ............. a écrit:Malgré ces aménagements, la carrière de la SM ne tarde pas à décliner dans la foulée du choc pétrolier (*). Pour terminer la série, la fabrication est confiée à Ligier...

    Je doute que le choc pétrolier ait eu le temps d'impacter les ventes car quasiment au même moment Citroen décide de vendre Javel pour assainir sa situation financière puisqu'il dispose depuis peu de l'usine ultra moderne d'Aulnay. L'assemblage de la Sm est donc suspendu au tout début de l'année 1974. Ensuite l'assemblage chez Ligier ne reprendra (timidement) qu'au début de l'année suivante.
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19716
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Châteaudun
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par colin_paturel le Jeu 19 Juil - 20:11

    Certes, certes...

    Personnellement je reste convaincu que le choc pétrolier provoqué par l'OPEP et la limitation de vitesse à 130 sur autoroutes décidée par le gouvernement en place en 1974, sont les deux coups de couteau donnés dans le dos de la SM.

    Les ventes des murs et des terrains de Javel étaient prévus depuis des lustres, bien avant la mise en fabrication de la SM, on ne vend un truc comme Javel du jour au lendemain, rien que pour déjà trouver l'acquéreur qui accepte d'en payer le prix normal. Ce n'est pas un vulgaire pavillon de banlieue avec 500 m2 de terrain, c'est une opération immobilière énorme qui se prépare longtemps, très longtemps à l'avance.

    Cette limitation de vitesse n'était pas pour faire baisser les morts sur les route (tout le monde s'en fou de ça) c'était pour réduire notre facture pétrolière.



    avatar
    Al Hu - Mage
    Expert

    Messages : 6066
    Date d'inscription : 14/12/2013
    Age : 58
    Localisation : ça dépend des jours
    Membre Club CITROSPHERE numéro : WebMaster - InfoGraphiste

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par Al Hu - Mage le Ven 20 Juil - 8:38

    Bah, c'est comme pour les dinosaures, c'est multicause. La météorite a été le point d'exclamation d'une espèce déjà sur le déclin...

    Donc il y a le pétrole, la limitation, le fait que Citroen n'avait plus de sous et que les ventes baissaient déjà.
    Et peut être encore d'autres... le tout cumulé a tué la bêêête

    Regardez le Cactus : on a tué sa plastique en disant que ça ne se vendait pas alors qu'il s'est vendu 5% de plus que les prévisions.
    Mais mais mais, il fallait virer la C4 normale pour prendre sa place pour les peujojo... Donc Alleluia ! Le cactus 2 va le remplacer

    ET Youpi, il fait d'ores et déjà +32%

    Oui mais +32% des -50% de fin de vie du Cactus 1 vu qu'on avait annoncé son arrêt

    On nous prend de toute façon pour des billes

    PS : Oui le choc pétrolier est de 1974, mais dès 1968, une vraie remontée des cours s'était d'ores et déjà entamée.

    L'essence à moins d'1Franc, ça doit rappeler quelque chose aux plus anciens...
    avatar
    hydro
    Débutant

    Messages : 197
    Date d'inscription : 25/03/2016

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par hydro le Ven 20 Juil - 9:22

    colin_paturel a écrit:Les ventes des murs et des terrains de Javel étaient prévus depuis des lustres,

    Oui il a fallu 6/7 ans de 1969 à 1975 pour construire Aulnay et liquider Javel.

    Mais cette affaire est beaucoup plus complexe qu'un simple problème d'offre et de demande et de conjoncture internationale.

    - Il y a un état qui ne veut et ne peut pas laisser Fiat inonder le marché français avec ses voitures à faibles couts

    - Il y a Michelin qui voit Citroen de plus en plus comme un boulet dans sa stratégie d'expansion internationale

    - Il y a Citroen qui en interne a beaucoup de mal à accepter cette frénésie de croissance externe

    - Il y a Peugeot qui a une idée bien précise de l'avenir...

    - Il y a le contexte social

    - Il y a l'arrêt de la Ds qui prive la Sm très proche dans sa conception de toute sa logistique

    ....










    avatar
    Al Hu - Mage
    Expert

    Messages : 6066
    Date d'inscription : 14/12/2013
    Age : 58
    Localisation : ça dépend des jours
    Membre Club CITROSPHERE numéro : WebMaster - InfoGraphiste

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par Al Hu - Mage le Ven 20 Juil - 9:46

    ouaip : multicause
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19716
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Châteaudun
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par colin_paturel le Ven 20 Juil - 16:22

    Al Hu - Mage a écrit:

    L'essence à moins d'1Franc, ça doit rappeler quelque chose aux plus anciens...

    Oui moi !

    J'ai connu le litre de Super à 0.85 FF (0.85/6.55957 = 0.12 €)

    Vos arguments sont tous remplis de très bonnes informations, c'est vraiment intéressant de connaitre ce type d'information qui à l'époque ne se savaient pas, enfin pas par nous les citoyens lambda Very Happy

    avatar
    hydro
    Débutant

    Messages : 197
    Date d'inscription : 25/03/2016

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par hydro le Sam 21 Juil - 9:55

    Voici l'évolution des prix à l'époque et la vision purement comptable de l'histoire :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Le super en 16 ans passe de 1.04 à 1.96 soit un taux d'inflation de 4%

    Le même calcul avant le "choc pétrolier de 73" donne un taux de 2% sur les 13 années

    A noter aussi que le choc pétrolier c'est une hausse brutale à la pompe de 30% pour le super et de 20% pour le diesel au début 1974...  

    Sur la même base depuis ces 1.96 (0.30€) de 1976 jusqu'à aujourd'hui autour de 1.60€ 42 ans plus tard on a aussi un taux de 4%

    Et pour finir si le prix de 1960 avait été indexé sur le taux d'inflation INSEE officiel depuis 1960 on aurait aujourd'hui le litre de 98 à 1.76€
    avatar
    colin_paturel
    Admin
    Admin

    Messages : 19716
    Date d'inscription : 02/12/2013
    Age : 61
    Localisation : Châteaudun
    Membre Club CITROSPHERE numéro : Président

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par colin_paturel le Sam 21 Juil - 10:42

    hydro a écrit:

    Le super en 16 ans passe de 1.04 à 1.96 soit un taux d'inflation de 4%


    scratch Règle de calcul dite "règle de 3" de niveau CM2.

    1.96 - 1.04 = 0.92

    Pour 1.04 j'ai une augmentation de 0.92.

    Donc pour 100 j'ai ((0.92 * 100) / 1.04) = 88.45 % d'augmentation, le 4 % est un résultat étrange...

    Autre différence de résultat dans les calculs :

    - si je reprend les chiffres du tableau :

    - le 03/01/1973 le super est à 1.12

    - le 11/01/1974 le super est à 1.61 (choc pétrolier entre temps)

    Ce qui donne une augmentation de 0.49 cts.

    Même règle de 3 :

    - pour 1.12 j'ai 0.49 cts de plus, donc pour 100 j'ai ((0.49 *100) / 1.12) = 43.75 % d'augmentation, nous n'avons pas du faire les même cours moyens... Ton calcul de 30 % est encore assez étrange...  scratch
    avatar
    Al Hu - Mage
    Expert

    Messages : 6066
    Date d'inscription : 14/12/2013
    Age : 58
    Localisation : ça dépend des jours
    Membre Club CITROSPHERE numéro : WebMaster - InfoGraphiste

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par Al Hu - Mage le Sam 21 Juil - 10:59

    On voit bien l'avant 68 et l'après 68, ainsi que le seuil du choc pétrolier
    avatar
    hydro
    Débutant

    Messages : 197
    Date d'inscription : 25/03/2016

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par hydro le Sam 21 Juil - 13:10

    Oups... oui j'ai pas précisé... il s'agit sur 16 ans du taux annuel moyen d'inflation sur le super...

    (1.96/1.04)^(1/16) = 1.04 soit 4%

    Après aussi on a cette autre conclusion étonnante sur l'évolution du prix du super s'il avait été indexé sur l'indice Insee

    En partant du prix de 1960 à 1.04 on est à 1.96 en 1973 et 2.73 en 1976...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





    avatar
    Al Hu - Mage
    Expert

    Messages : 6066
    Date d'inscription : 14/12/2013
    Age : 58
    Localisation : ça dépend des jours
    Membre Club CITROSPHERE numéro : WebMaster - InfoGraphiste

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par Al Hu - Mage le Sam 21 Juil - 15:59

    et à aujourd'hui : 1F04 en 1960 donne 1€20 en 2018

    Le 98 est plutôt à 1€65
    avatar
    hydro
    Débutant

    Messages : 197
    Date d'inscription : 25/03/2016

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par hydro le Dim 22 Juil - 8:56

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Contenu sponsorisé

    Re: La SM (1970-1975)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov - 13:23